Apprendre le tricot à un enfant, c'est possible !

Apprendre à ses (petits-)enfants à tricoter

Partagez-moi

Vous adorez tricoter et vous aimeriez transmettre ce hobby à vos enfants, ou aux enfants de votre entourage ?

Il est tout à fait possible d’apprendre à tricoter dès l’âge de sept ou huit ans selon les enfants, leur développement et leurs intérêts personnels.

Le tricot a de nombreuses vertus qui peuvent profiter dès le plus jeune âge : l’apprentissage de la patience, la réduction du stress… Et surtout, la satisfaction de fabriquer quelque chose soi-même de A à Z.

Si votre enfant manifeste de l’intérêt pour cette activité, voilà quelques conseils pour l’initier pas-à-pas.

Le tricotin

Si l’enfant est jeune et que vous avez envie de l’initier aux travaux d’aiguille sans lui caler une paire d’aiguilles à tricoter entre les mains, le tricotin est une bonne alternative.

Il en existe de nombreux modèles. Le plus simple, le tricotin manuel en bois (qui existe décoré de visages ou de dessins) permet de réaliser une i-cord, une cordelette en tube et d’en faire par exemple des colliers. Impossible de tricoter un pull avec, mais c’est un bon début !

Si l’on utilise un tricotin manuel, le geste est assez répétitif et il faut de la patience pour arriver au bout de son projet. Vous pouvez aussi préférer un tricotin mécanique, muni d’une petite poignée, pour aller plus vite. Ce petit kit Phildar est livré avec des câbles alu à glisser dans les cordelettes pour former des lettres, étoiles, cœur… Un projet motivant pour décorer sa chambre !

Pour aider son enfant à débuter avec des projets plus ambitieux, le loom (un tricotin, mais bien plus grand) permet de fabriquer des snood, bonnets… Une bonne manière de voir si le travail de la laine lui plaît.

Les enfants apprennent très vite à tricoter !

Tricoter avec les doigts

De la même manière que le tricotin, tricoter avec les doigts permet de réaliser des cordelettes plus ou moins épaisses, selon qu’on le fait avec deux ou quatre doigts. Cela peut constituer une première étape avant d’investir dans du matériel pour les enfants et peut vous tranquilliser si vous vous inquiétez de lui donner des aiguilles à tricoter. La méthode apprend aussi la dextérité et le travail de la laine.

Débuter avec les aiguilles

Au moment de choisir les aiguilles et le premier projet de l’enfant, choisissez une laine épaisse, mais pas trop. Vous pouvez prendre, par exemple, des aiguilles numéro 5 et une laine correspondante. Certaines personnes conseillent de faire tricoter les jeunes débutants avec des aiguilles numéro 12, qui auront certes l’avantage de permettre au projet de monter très rapidement, mais qui seront aussi plus difficiles à manipuler pour leurs petites mains. Prenez une fibre synthétique en acrylique qui sera moins coûteuse que de la laine, pour débuter.

Privilégiez les aiguilles en bambou : les mailles s’échapperont moins facilement qu’avec des aiguilles en métal. Il existe des  c, qui seront plus adaptées aux enfants que celles que nous utilisons habituellement.

Monter les mailles, pour un enfant, c'est pas évident !

Monter les mailles

Il est conseillé d’assister votre enfant sur toutes les étapes les plus complexes de son premier tricot. Par exemple, ne commencez pas par lui apprendre à monter les mailles, montez-les à sa place et faites aussi un ou deux rangs pour l’aider à commencer. Le premier rang est toujours serré et plus difficile que les autres. Occupez-vous aussi d’arrêter les mailles et de rentrer les fils. On commence par lui apprendre le point mousse en décortiquant bien toutes les étapes, autant de fois qu’il le faut pour qu’il mémorise le mouvement.

Restez à ses côtés au début pour l’aider s’il perd une maille en route ou s’il oublie une étape. Et surtout, expliquez-lui que ce n’est pas grave de se tromper ou de devoir défaire, cela fait partie de l’exercice ! 

Une moufle, c'est facile et rapide à tricoter

Quels projets ?

L’idéal pour débuter est de tricoter des carrés ou des rectangles d’une couleur unie sans augmentations ou diminutions, pour que le point répétitif soit assimilé sans ajouter d’autres difficultés. Vous pouvez lui monter une quinzaine ou une vingtaine de mailles (pour que le tricot monte assez vite) à tricoter en point mousse. 

Ensuite, une fois ces rectangles arrêtés, à vous de les rendre attractifs ! En brodant un visage dessus et en rajoutant du rembourrage pour coussin afin d’en faire une peluche, ou en laissant une ouverture et en cousant un bouton en une anse pour que cela devienne un petit sac ou un porte-monnaie.

Vous pouvez aussi en faire des couvertures pour ses poupées, peluches ou autres jouets préférés.


Et vous, avez-vous appris à vos enfants à tricoter ? À quel âge vous êtes-vous initiés au tricot ?


Partagez-moi

Auteur de l’article : Julien

Après avoir beaucoup cousu, je me lance à corps perdu dans le tricot et le crochet ! Je suis le créateur de la marque de vêtements pour bébés et enfants Le Papa de Jojo, ainsi que du blog Couture Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.