Comment améliorer ses finitions au tricot ?

Soigner ses finitions en tricot

Partagez-moi

Réussir à faire un beau jersey régulier est une chose. Mais pour avoir un beau pull avec un rendu propre et professionnel, il faut surtout soigner ses finitions.

Voici quelques conseils pour ne plus se rater !

Bien monter ses mailles

Le rang de montage représente les fondations du tricot. Il faut faire attention à ne pas trop tirer sur les fils quand on monte les mailles : cela donne un effet très serré et disgracieux au bas de votre ouvrage.

Quelle technique privilégier ? Les patrons indiquent parfois pour quel rang de montage opter, mais ce n’est pas automatique. Si le montage n’est pas précisé, pouvez choisir le montage à l’anglaise ou cable cast-on qui consiste tout simplement à monter les mailles en les tricotant. Cette technique plutôt simple est particulièrement adaptée pour les débutants.

Rabattre les mailles

Lorsque l’on rabat les mailles, il est très important de penser à le faire souplement. On évite de tirer trop sur le fil. La technique la plus connue consiste à tricoter deux mailles l’une après l’autre et à glisser la première maille par-dessus la deuxième. Cela vous donnera une finition propre et nette.

Monter et rabattre des côtes

Si vous tricotez un pull avec des manches, un col et le bas du travail en côtes, il faut faire particulièrement attention à la manière dont vous aller monter et rabattre les mailles.

L’une des plus jolies finitions, qui fera disparaître le rang de montage et le rang d’arrêt, est ce que l’on appelle le montage tubulaire ou extensible. Il s’agit d’une technique un peu plus complexe que le montage à l’anglaise, mais elle est très bien expliquée dans cette vidéo réalisée à l’aide de deux couleurs de fils qui rendent le geste technique bien visible et compréhensible.

Le rabat tubulaire peut quant à lui se faire avec des aiguilles à tricoter ou avec une aiguille à laine ou à tapisserie. Il est tout particulièrement indiqué si vous tricotez des chaussettes : personne ne veut avoir un rabat très serré qui cisaille la cheville !

Une aiguille à laine est indispensable pour de belles finitions au tricot

Coudre les pièces ensemble

La couture est une étape très importante si vous avez tricoté chaque pièce séparément. Pour éviter que votre vêtement ne bouge au lavage, vous pouvez bloquer les morceaux avant de les assembler.

Procédez ensuite comme pour coudre un vêtement en tissu : positionnez les pièces endroit contre endroit, épinglez soigneusement et assemblez avec un point arrière. Si votre tricot a des motifs ou des rayures, faites bien attention de les faire coïncider.

Si vous voulez une couture très discrète vous pouvez utiliser la technique de la couture invisible, qui se fait sur l’endroit du tricot. Cette technique est un peu plus complexe que le point arrière. Suivez cette vidéo de Phildar pour ne pas vous tromper !

Bien rentrer les fils

Une fois le tricot terminé et cousu il reste une étape pénible : rentrer les fils. Et ce n’est pas parce qu’elle est pénible qu’il faut la négliger pour autant ! Si vous n’arrêtez pas bien les fils, votre tricot risque de se défaire.

Pour rentrer les fils, passez le fil dans une aiguille à laine ou à tapisserie et suivez le motif de votre tricot, sur l’envers du travail. S’il s’agit d’un jersey, vous passez par exemple le long des petites vagues formées sur l’envers du tricot, en dessous et au-dessus. Faites-le sur quelques centimètres avant de couper le fil. Vous pouvez suivre cette vidéo pour plus de clarté !

S’il s’agit du fil de début ou de fin de rang, vous pouvez aussi l’arrêter dans la couture, en passant plusieurs fois dans la même maille et en le coupant par la suite.

Qu'on tricote en rond ou à plat, les finitions sont primordiales

Changer de pelote

Lorsque vous tricotez à plat, essayez de toujours changer de pelote de laine en début ou en fin de rang. Cela vous permettra d’arrêter les fils facilement.

Si vous tricotez en rond, il vous faudra forcément changer de pelote en cours de rang. Évitez autant que possible de nouer les fils ensemble. Cette solution est en effet peu solide et elle laisse souvent un petit trou à l’avant du travail. Pour y remédier, vous pouvez tricoter ensemble le fil de l’ancienne pelote et le fil de la nouvelle sur quelques mailles.

Plus technique, il est aussi possible d’utiliser la technique dite du joint russe, expliquée dans cette vidéo, et qui permet de joindre les deux fils pour qu’ils n’en forment qu’un. Cette méthode est plutôt adaptée à des fils assez épais.

Tricoter en rond pour avoir moins de fils à rentrer

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la couture, vous pouvez vous mettre au tricot en rond. Au lieu de tricoter tous les morceaux de votre pull ou gilet à plat, vous tricoterez la pièce d’un bloc. Il ne vous reste ensuite qu’à rentrer les fils et à faire quelques points au niveau de l’aisselle.


Et vous, quelles sont vos astuces pour de belles finitions en tricot ?


Partagez-moi

Auteur de l’article : Julien

Après avoir beaucoup cousu, je me lance à corps perdu dans le tricot et le crochet ! Je suis le créateur de la marque de vêtements pour bébés et enfants Le Papa de Jojo, ainsi que du blog Couture Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.