Quelles alternatives à la laine animale ?

Trouver des alternatives végétales à la laine !

Partagez-moi

Si vous n’avez pas envie d’acheter de la laine pour des raisons écologiques, éthiques ou parce que vous êtes vegan, nous décortiquons pour vous quelques alternatives !

Le lin

La marque De Rerum Natura, dont nous parlions dans notre article consacré aux laines made in France, commercialise un fil de lin pur, peigné et cultivé en agriculture biologique.

Très agréable à tricoter, ce fil donne un point régulier pour un rendu légèrement brillant, original et surtout très résistant.

Si vous souhaitez trouver une alternative écologique à la laine, le lin est pour vous : sa culture ne nécessite que très peu d’eau (les eaux de pluie suffisent) et très peu (voir pas) d’engrais. 

Il faudra bien sûr noter que le lin n’est pas aussi chaud que la laine ! On le privilégiera pour les tricots d’été ou de mi-saison : vestes légères, châles, débardeurs, layette…

À noter aussi que le lin se froisse et de déforme assez vite, il faudra donc le plier soigneusement dans son placard et ne pas le suspendre à un cintre pour éviter qu’il ne perde de sa superbe. Mais sa solidité lui permettra de survivre au passage des saisons !

Vous pourrez trouver des pelotes de lin ici.

Le coton

Le coton est l’alternative végétale la plus célèbre et la plus communément utilisée. Tout comme le lin, il faut noter avant toute chose que le coton est beaucoup moins chaud que la laine, il est plus communément utilisé pour des tricots d’été ou de mi-saison.

La culture du coton est néanmoins loin d’être écologique puisqu’elle est très gourmande en eau et pesticides.

Côté tricot, les fils en coton sont agréables à travailler, selon leur épaisseur ils pourront avoir un rendu légèrement moins régulier. Ils donnent un travail plus souple que la laine, qu’il faudra prendre en compte au moment de choisir votre projet !

Vous trouverez des pelotes de coton sur la plupart des sites de vente en ligne de laine. Le site Laine & Tricot propose aussi des variations intéressantes comme cette fibre qui mélange coton, viscose et lin.

La laine en coton est la plus connu, actuellement

Le bambou

Cela pourra peut-être vous étonner, mais il existe bel et bien de la laine de bambou ! Cette fibre est de plus en plus utilisée dans l’industrie de la mode.

Tout comme le lin, la culture du bambou a l’avantage non négligeable de pousser très vite avec peu d’eau et sans engrais. Cette fibre est aussi antibactérienne, absorbante, elle permet une bonne respiration tout en stockant la chaleur.

La filature Fonty la recommande, comme le coton ou le lin, pour des tricots plutôt légers et estivaux.

La laine de bambou est encore assez rare sur le marché, mais le site Madlaine en répertorie trois. Un fil composée à 100 % de viscose de bambou et deux autres fibres (dont une certifiée bio) qui mélangent bambou et coton.

À tenter pour les beaux jours !

Les laines synthétiques

Si vous ne souhaitez pas utiliser de la laine parce que vous êtes vegan, et que vous ne cherchez pas forcément une alternative écologique, vous pouvez aussi vous pencher sur les laines synthétiques.

Leur principal défaut étant que, contrairement à la laine, les fibres synthétiques ne respirent pas aussi bien. Vous aurez donc plus de risque de transpirer et que vos pulls gardent les mauvaises odeurs.

Les alternatives synthétiques à la laine sont cependant nombreuses : acrylique, polyester, polyamide… Et elles sont assez chaudes pour les tricots d’hiver !

Si vous débutez et que vous avez peur de ne pas mener à bien votre projet, les laines synthétiques permettent aussi de considérablement diminuer le prix de vos tricots. Une bonne manière de tester si la pratique vous plaît, d’expérimenter de nouveaux points ou de tester un modèle.

Si vous avez un petit budget, penchez-vous aussi sur cette solution : une pelote de laine en acrylique coûte autour de 1,50 € ! Impossible de trouver moins cher.

Alternative à la laine animale : le fil en bambou, ou lin, ou coton !

La laine de soja

Le soja sert beaucoup en cuisine végétale, et il peut aussi se tricoter ! On appelle souvent cette fibre végétale obtenue à partir de cette légumineuse la « soie de soja », elle donne un résultat brillant, doux et solide.

Les fibres de soja que vous trouverez sur le marché sont mélangées, par exemple avec du coton (pour la Origin’ Soja de Bergère de France qui est encore trouvable sur Internet, mais n’est plus fabriquée par la marque).

Les fibres de soja sont encore très rares en France, mais elles se développeront peut-être dans les années à venir !


Et vous, avez-vous déjà testé une de ces fibres végétales ?


Partagez-moi

Auteur de l’article : Julien

Avatar
Après avoir beaucoup cousu, je me lance à corps perdu dans le tricot et le crochet ! Je suis le créateur de la marque de vêtements pour bébés et enfants Le Papa de Jojo, ainsi que du blog Couture Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.