Quel projet tricot pour commencer ?

Quel projet pour se lancer ?

Partagez-moi

Les températures commencent à baisser, l’automne s’installe… Et la saison du tricot est ouverte !

Si vous avez envie de vous enrouler dans un plaid et de vous y mettre, voilà quelques conseils pour vous lancer sans vous décourager.

Le matériel de tricot

L’un des nombreux avantages du tricot, en dehors de ses fonctions d’anxiolytique naturel, est bien qu’il ne nécessite que très peu de matériel.

À l’inverse de la couture, qui demande tout de suite un peu d’investissement (machine à coudre, ciseaux pour le tissu, épingles…), le tricot n’a besoin que d’une paire d’aiguilles et une pelote de laine.

Rien de plus facile que de trouver des petits prix côté aiguilles et côté laine. Si vous avez peu de moyens, pensez à regarder du côté d’Emmaüs, qui propose souvent ce genre de fournitures en seconde main. Les vide-greniers et autres brocantes sont aussi une bonne façon de s’équiper pour pas cher !

N’hésitez pas à vous référer à notre article sur le sujet pour savoir ce qu’il faut acheter pour débuter.

Un premier projet simple

Pour se lancer dans le tricot, l’important est de savoir commencer simplement. Pour les premiers projets, on oublie les modèles qui demandent des difficultés techniques comme des diminutions ou des augmentations, de la couture, des boutonnières…

En bref, évitez de vous lancer dans un pull compliqué qui pourrait vous décourager rapidement. Le tricot vient avec la pratique et vous pourrez rapidement vous lancer des défis ! 

Pour débuter sereinement, l’idéal reste donc la traditionnelle écharpe. Ou tout autre accessoire qui peut se tricoter tout droit : une couverture, un plaid (cela demandera plus de patience), un châle ou un snood qui se tricotera plus rapidement (il nécessitera une petite couture pour le rejoindre en rond).

L’important ? Que le tricot soit droit (une bande ou un carré) ! Cela permet d’apprendre à bien commencer et terminer les rangs et à se concentrer sur les points plutôt que de devoir maîtriser en cours de route de nouvelles techniques comme le rabattage des mailles.

Une fois que les points de base sont maîtrisés (et surtout la maille endroit et la maille envers), vous pourrez rajouter des difficultés progressivement. 

Grosses aiguilles ou petites aiguilles ?

Vous avez ensuite le choix entre tricoter avec de grosses aiguilles (aiguilles numéro 6 ou plus) ou des petites aiguilles (aiguilles numéros 3,5 ou plus).

Des aiguilles plus petites ne seront pas idéales pour tricoter une écharpe avec un point simple). Avec des aiguilles plus fines, on obtient un point plus régulier et harmonieux. Mais le tricot montera plus lentement et il faudra s’armer de patience. Les mailles seront aussi souvent plus faciles à rattraper.

Avec des grosses aiguilles, les points seront plus larges et plus hauts et vous finirez donc votre écharpe plus rapidement. Le point risquera cependant d’être plus irrégulier, et les aiguilles sont moins agréables à manipuler.

À vous de faire votre choix selon vos envies et vos préférences esthétiques ! 

Pour tricoter une écharpe :

Avec une aiguille numéro 4, vous pouvez monter une soixantaine de mailles. Avec une aiguille numéro 10, montez trois fois moins de mailles (une vingtaine suffiront). Vous pouvez ensuite tricoter au point mousse (uniquement des mailles endroit) ou au point de riz, très esthétique pour ce genre de projets (une maille endroit, une maille envers, on répète tout le rang, puis au rang suivant on tricote une maille envers sur la maille endroit et une maille endroit sur la maille envers).

Mieux vaut éviter le jersey (un rang envers, un rang endroit) pour ce genre d’accessoires : il a tendance à rouler sur lui-même.

Il ne reste plus qu’à choisir une couleur, une laine (synthétique ou naturelle) et se lancer !

La taille d’aiguilles nécessaire est précisée sur les pelotes de laine que vous aurez choisies.

Des kits pour se lancer

Si vous ne savez pas quoi acheter, de nombreux kits existent sur Internet. Ils comprennent un modèle, les aiguilles et juste assez de laine pour mener à bien son projet.

Le site We are the Knitters propose des kits très simples pour réaliser un snood en point mousse et une petite couverture qui peut par exemple être un très joli cadeau de naissance.

Si vous avez quelques notions de couture, ces coussins disponibles en kit chez Phildar et tricotés au point de riz peuvent joindre l’utile à l’agréable.

Pour se rajouter une petite difficulté, le site Tricotez-moi vend un kit pour réaliser une écharpe à rayures. Parfaite pour l’hiver !

Alors, on se lance dans le tricot cet hiver ?


Partagez-moi

Auteur de l’article : Julien

Avatar
Après avoir beaucoup cousu, je me lance à corps perdu dans le tricot et le crochet ! Je suis le créateur de la marque de vêtements pour bébés et enfants Le Papa de Jojo, ainsi que du blog Couture Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.