5 projets tricot facile pour se lancer !

Cinq projets faciles pour débuter le tricot

Partagez-moi

C’est le début de l’année ! Si, dans vos bonnes résolutions, vous aviez noté « se mettre au tricot », vous êtes au bon endroit !

Après vous avoir expliqué comment se lancer, voilà aujourd’hui cinq idées de projets à monter sur ses aiguilles.

On n’oublie pas pour autant les règles d’or du tricot : rester patient·e et surtout ne pas avoir peur de défaire et de refaire. La pratique fait tout : c’est en faisant et en refaisant que vous vous améliorerez et comprendrez vos erreurs.

À vos aiguilles !

comment tricoter une écharpe ?

Une écharpe

Le classique des débutant·es au tricot reste l’écharpe. Pourquoi ? Parce qu’elle ne nécessite pas de s’y connaître en diminutions, en augmentations, en raglan, en tricot en rond… et toutes ces choses qui effraient lorsqu’on débute le tricot !

Il suffit de monter des mailles sur une aiguille et de tricoter tout droit jusqu’à ce que la longueur voulue soit atteinte !

Il est normal, les premiers temps, que des mailles facétieuses viennent s’ajouter au début ou en fin de rang, ou qu’elles glissent de vos aiguilles.

Ce sont des erreurs de débutant·es parfaitement habituelles ! Il ne faut jamais hésiter à défaire jusqu’à un endroit propre du travail, pour mieux reprendre le tricot. L’écharpe, étant droite et plate, permet de bien identifier le rang où l’on s’est trompé·e.

Par ailleurs, le point le plus basique du tricot (le point mousse, composé uniquement de mailles endroit), qui ne convient pas sur tout type de projet, est particulièrement adapté aux écharpes. Il permet aux rebords de ne pas s’enrouler. 

Vous avez ensuite deux choix. Soit vous tricotez avec de grosses aiguilles (aiguilles numéro 6 ou plus), soit vous tricotez avec des aiguilles plus fines (aiguilles numéro 3 à 5,5).

Selon ce que vous choisissez, les mailles seront plus ou moins grosses. Avec de grosses aiguilles, votre travail avancera plus vite.

À prendre en compte si vous avez peur de vous décourager rapidement !

Vous n’êtes pas obligé·es de suivre un patron. Vous pouvez simplement acheter une laine (en pure laine si vous voulez que votre écharpe soit bien chaude) et monter la largeur de mailles souhaitée (par exemple une soixantaine de mailles avec des aiguilles 3,5 ; une quinzaine de mailles avec des aiguilles 12). Vous tricoterez ensuite en point mousse jusqu’à la hauteur souhaitée.  

Si vous préférez vous faire aider d’un modèle, la marque Wool and the Gang et la marque Tricotez-moi proposent toutes les deux des kits pour débuter !

Comment tricoter des mitaines facilement ?

Des mitaines

Une fois que vous aurez fini votre écharpe, vous pourrez vous lancer dans une paire de mitaines assorties.

Pour ce projet, préférez une laine plus fine (pas au-delà des aiguilles numéro 6) : une laine épaisse donnerait un travail trop grossier pour ce type d’accessoires. 

Pour réaliser des mitaines, il vous faudra aussi une aiguille à tapisserie, utilisée pour coudre la laine, et quelques notions de couture !

Côté réalisation, c’est très simple : réalisez deux rectangles en point mousse, que vous plierez en deux. Cousez ensuite les côtés en laissant un trou pour le pouce. La largeur de votre rectangle dépendra de la laine choisie. Pour une laine tricotée avec des aiguilles numéro 4, il faudra une quarantaine de mailles. Et pour la longueur, faites selon votre goût !

Un plaid pour la maison 

L’hiver est le moment idéal pour se tricoter un nouveau plaid, assorti à son canapé !

Ce type de projet est parfaitement adapté aux grosses aiguilles, de diamètre numéro 6 ou supérieur. Cela donnera une maille épaisse qui se tiendra bien et ne se déformera pas.

Vous pouvez suivre vos envies pour monter les mailles et faire un plaid plus ou moins large. 

Tricoter un plaid peut aussi vous permettre d’apprendre un nouveau point. Le point de riz, qui donne une certaine texture à votre travail, est tout indiqué pour ce type de projets.

Il est très simple. Sur le rang endroit, tricotez une maille endroit, une maille envers, une maille endroit, une maille envers… Jusqu’à la fin du rang.

Vous retenez bien si la dernière maille que vous avez tricoté était endroit ou envers, puis, sur le rang suivant, vous répétez le même type de point.

Ainsi, si vous aviez terminé votre rang avec une maille envers, vous reprenez le rang d’après avec une maille envers, puis une maille endroit, une maille envers, une maille endroit jusqu’à la fin du rang !

Fastoche, non ?

Si vous souhaitez suivre un modèle, le site We are the Knitters propose un modèle en grosse maille : vous pouvez choisir la couleur de la laine pour votre kit.

Tricoter pour sa maison, c'est facile !

Un coussin

Pour faire un coussin, tous les points peuvent convenir : le tout simple point mousse, le point jersey (un rang tout en mailles endroit, un rang tout en mailles envers), ou le point de riz. Vous êtes aussi très libres sur la taille de la laine, selon le rendu que vous souhaitez.

Un projet qui demande peu de travail pour un résultat très satisfaisant ! Il faut cependant avoir des bases de couture pour pouvoir assembler les quatre côtés, et prévoir un peu de rembourrage.

Ensuite, l’imagination est votre seule limite ! Vous pouvez par exemple monter, avec des aiguilles numéro 8 et une laine épaisse, 35 mailles. Tricotez ensuite en point de riz pendant une quarantaine de centimètres. Réalisez un deuxième carré de la même taille.

Vous n’avez ensuite plus qu’à les assembler envers contre envers, en laissant une petite ouverture pour le rembourrage, puis à refermer ce trou sur l’endroit avec une couture discrète.

Comment tricoter un joli headband ?

Un bandeau pour les cheveux

Tout comme l’écharpe, le bandeau présente l’avantage d’être tricoté droit et de ne nécessiter ni diminution ni augmentation complexe !

Vous pouvez aussi très facilement le réaliser au point mousse. Il suffit de tricoter une longue bande (fine ou moins fine, selon le rendu souhaité) et de la coudre endroit contre endroit à un centimètre du bord pour en faire un bandeau. Vous pouvez la serrer au milieu pour un effet nœud.

Ici, vous pouvez sans soucis utiliser une laine épaisse si vous voulez un bandeau chaud pour l’extérieur. Pour un effet plus délicat, un fil à tricoter numéro 3 ou 3,5 est conseillée !


Et vous, quel projet allez-vous monter sur vos aiguilles ?


Partagez-moi

Auteur de l’article : Julien

Avatar
Après avoir beaucoup cousu, je me lance à corps perdu dans le tricot et le crochet ! Je suis le créateur de la marque de vêtements pour bébés et enfants Le Papa de Jojo, ainsi que du blog Couture Enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.